#5 histoire d’une reconversion réussie – Le perfectionnisme

Aujourd’hui, j’ai été au spectacle de danse de fin d’année de ma fille et j’ai été frappé par les chorégraphies…

Et surtout par le comportement des filles qui les exécutaient…

N’oublions pas que les autres sont nos miroirs et que si un comportement ou une personnalité nous touche, nous frappe, c’est que nous avons besoin de comprendre quelque chose par rapport à cela…

J’ai vu tout particulièrement une fille qui en faisait trop, qui dès qu’elle se trompait tirait la tête, n’arrêtait pas de discuter avec sa voisine dès qu’elle se trompait, et quand elle sentait qu’elle maîtrisait, en faisait de trop… 

J’ai été touchée par sa façon de faire, d’être, car on voyait qu’elle voulait vraiment faire bien, qu’elle voulait nous montrer qu’elle savait danser…

Etre parfaite ! C’est ce que j’ai osé dire à mon coach samedi, « je veux que les choses soient parfaites » ! « Mais c’est impossible » m’a t’il dit ! Elles ne le seront jamais vraiment à 100%… Vous m’imaginez, moi vous dire que les choses ne sont jamais parfaites ! Je suis une perfectionniste dans le sang, je cherche le détail à améliorer, je peux grimper l’Himalaya, et me dire que ce n’est pas encore assez bien, je me trouve des tas de défauts, je me culpabilise si une toute petite chose ne tourne pas rond, je me sens mal si je ne fais pas les choses parfaitement… je tire la tête, je râle sur tout le monde si cela ne va pas comme je veux, et puis pour emmener les autres dans mes râleries, j’en parle aux autres car je ne veux pas voir que je suis la seule à mettre mise dans cet embarras… non pas parce que je suis imparfaite, simplement parce que je me suis mise une pression de dingue… et que je me déçois toute seule comme une grande !! 

Oui, c’est fou de penser comme ça et non, je ne suis pas folle… 🙂 ! Je pense être devenue perfectionniste à nouveau pour ne pas être rejetée, de peur de rater quelque chose, qu’on me critique… Ah lala, les années d’école primaire où les filles de ma classe me rejetaient pour un rien me reviennent en tête ! 

Ce qui m’a frappé dans le comportement de cette jeune fille c’est son besoin d’en faire trop et du coup, d’en perdre son charme… Je me vois tout à fait en train d’en faire trop, de ne plus être moi, juste parce que cela doit être parfait… Cela manque de saveur, cela manque d’imperfection… car finalement, être imparfait, être simplement soi, mets de la couleur dans la vie, on peut rire de soi, on a du charme, on ne réussit pas tout mais ce qu’on réussit, on le fait avec le cœur, on est content d’avoir mis son cœur dans une oeuvre plutôt que son mental qui dit de faire tout parfaitement… 

Et quand une chose est réalisé avec cœur, elle a du gout, elle a du charme, elle donne de l’émotion, elle touche…  Faire les choses avec cœur, avec enthousiasme même si ce n’est pas parfait, c’est apprendre à se faire aimer pour ce qu’on est réellement, c’est se faire confiance, se laisser aller… et toucher les autres en étant simplement nous… 

Ce spectacle a été une réussite pour ma fille de 4 ans et demi car même si elle ne dansait pas exactement comme la prof, même si elle a manqué d’attention à plusieurs reprises, elle était dans son flow, dans son rythme, dans sa création, elle a été contente de ce qu’elle a fait… C’était suffisant, c’était elle, c’était ce qu’elle avait à donner au public… et dans l’ensemble, le spectacle a été une réussite… parce que au final, qu’on se trompe, qu’on soit imparfait, l’ensemble donne bien, l’ensemble a un sens, l’ensemble a permis d’avoir un beau souvenir pour les filles qui ont dansés et pour les familles présentes… Et c’est ça le résultat… 

L’énergie à dépenser pour avoir un 100 % de résultat ne sert à rien qu’à vous rendre mal, il ne faut pas évidemment se laisser aller et ne rien faire, mais il faut trouver un équilibre... pour que le résultat ait du charme, donne des émotions et qu’on en garde un bon souvenir… C’est tout et c’est ça qui est parfait…

Qu’en pensez vous ? Avez vous aussi un coté perfectionniste ? Ou connaissez vous un(e) perfectionniste dans votre entourage ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.