Le zoom

Dans cet article, je vous propose de travailler sur la technique du Zoom.

Pour cela, je vous propose cette image ci dessous :

Photo by Aaron Burden on Unsplash

1. Si cette image ne vous plait pas, prenez en une autre, il y en a plein sur le site https://unsplash.com/

2. Choisissez une partie de l’image qui vous intrigue

3. Agrandissez ou zoomez cette partie de l’image sur une page de votre Journal ou sur une feuille blanche

4. Discutez (en écriture spontanée) avec cette partie de l’image. Demandez-vous pourquoi cette partie de l’image vous intrigue. Est ce le banc seul ? La solitude vous attire ? Est ce le paysage lointain ? Vous rêvez d’un futur meilleur rempli de possibilités diverses et variées ? Est ce l’arbre et ses couleurs jaune annonçant peut être l’automne de votre Vie ?

5. Comment vous sentez vous dans ce Zoom ? Quel serait le titre de cette création ?

J’espère que l’exercice vous a plu ! En tout cas, j’aime beaucoup cet exercice car cela me permet de me discipliner à regarder vraiment les choses. Nous sommes dans un monde où tout va trop vite, où nos yeux sont super excités par des tas de distractions. Prendre le temps de choisir une image, de ressentir au fond de nous un « quelque chose » pour cette image ou une partie de cette image et ensuite le reproduire pour mieux le comprendre, c’est des heures de découvertes et de plongée en soi que je vous propose ici !

N’hésitez pas à faire ce genre d’exercice avec toutes sortes d’images même si l’image à la base ne vous parle pas, peut être que c’est juste une petite feuille, un petit animal qu’il y a sur cette image qui peut venir vous chercher et qui a juste envie de parler avec vous 😉

Belle découverte !

L’acrostiche (2)

Suite à l’article sur la différence entre acrostiche et acronyme, je vous propose un exercice tout simple :

1. Prenez la deuxième phrase de votre livre actuel
2. Notez chaque mot de cette phrase l’un en dessous des autres
3. Créez un poème en écrivant une phrase dont le premier mot est un des mot vertical

Voir exemple ici.
J’espère que cela vous a plu, n’hésitez pas à me partager vos créations 😉

Le collage par couche

Pour commencez l’exercice, détendez vous, respirez 3 fois, avez vous bien taillé vos crayons ? Vos marqueurs sont prêts ?

Pour cet exercice, vous allez avoir besoin d’une feuille de papier calque.

Allons y !
1) Pensez à un symbole qui vous fait peur. Visualisez le bien, tout les détails, toutes les choses qui vous font peur, la couleur de ce symbole.
2) Dessinez ce symbole sur une feuille blanche.
3) Pensez ensuite à un symbole qui vous fait vraiment du bien. Visualisez le bien, tous les détails, toutes les choses qui vous font du bien, la couleur de ce symbole
4) Dessinez ce symbole sur la feuille de papier calque
5) Maintenant, collez ce dernier symbole sur le premier symbole et voyez ce que cela donne.
6) Nommez votre création, regardez la bien et chercher les forces de chacun des symboles et faites en un héros, un personnage de fiction… Soyez créatif, ça ne doit pas être parfait 😉

Alors quelles sont vos conclusions ? Avez vous aimé créer de nouvelles choses à partir de deux choses qui semblaient opposées dans votre esprit ?

Ici, j’ai associé la montagne qui me faisait très peur et le symbole de l’arbre. Ensemble, les qualités de l’un et de l’autre m’ont permis de dépasser ma peur du symbole de la montagne 😉

Belle découverte 😉

Le crayon fou

Voici un exercice tout simple pour illustrer l’exercice du crayon fou.

J’espère d’avance que vous allez adorer 😉
Prêt(e) ?

  1. Prenez une page blanche de votre Journal
  2. Dessinez votre crayon, dessinez tous les détails de ce dernier. 
  3. Dessinez une ligne qui part de ce crayon et qui … se mets à écrire toute seule… Il suffit alors de laisser votre crayon créer ce qu’il a envie 😉

Voilà ce que cela a donné pour moi, avec le « coupable » en plein milieu de ma feuille 😉

J’espère que cela vous a plu. Partagez moi votre création et qui sait peut être que votre crayon avait quelque chose à vous dire aujourd’hui… comme le mien qui m’a aidé à lâcher prise sur le résultat 😉

Belle découverte !

La Liste de 100

Juste un petit exercice pour aller stimuler votre créativité, aujourd’hui…

1. Prenez une feuille blanche
2. Ecrivez sans réfléchir 100 mots
3. Examiner si il y a des thèmes récurrents qui reviennent. Si oui, notez le pourcentage, peut être un indice à travailler…

Pas facile ? Commencez par 10, puis 20…
Vous pouvez répéter plusieurs fois le même mot… Ne traînez pas, ne réfléchissez pas…

Amusez vous bien !
Stéphanie

Le poème en écho

Pour ce petit exercice, je vous conseille d’aller chercher dans un livre ou sur internet, un poème qui vous plait, qui vous appelle… auquel vous souhaiteriez répondre…

1. Lisez le poème sélectionné
2. Ecrivez comme si ce poème vous parlait et que vous lui répondiez
3. Constatez ce qui ressort de votre création

Alors, intéressant n’est ce pas ? Qu’avez vous découvert ?
Est ce que cela vous réconcilie avec la poésie ?

Belle découverte
Stéphanie

La lettre vide coeur

Un exercice pour vous vider d’une rancœur qui a besoin de sortir de vous plutôt que de vous empoisonner la vie, croyez moi, cela fait du bien !

1. Pensez à quelqu’un avec qui vous êtes en conflit
2. Ecrivez lui une lettre en commençant par « Cher… »
3. Lachez vous ! Ne réfléchissez pas trop… et tant pis pour les fautes d’orthographe, personne ne lira votre lettre de toute façon.

dav

J’espère que cela vous a permis de faire sortir un ou des messages clé.
Ce genre d’outil est là pour vous libérer, libérez vos émotions qui gangrènent votre corps… L’énergie bloquée par ces émotions, c’est de l’énergie en moins pour vos projets, pour les personnes qui comptent vraiment pour vous…
Si vous le souhaitez, vous pouvez écrire plus d’une lettre à une même personne pour être sûre que vous avez vraiment épuisé toute votre colère…

Bon apaisement 😉
Stéphanie

Le déclencheur de point de vue

Pour cet exercice tout simple,

1. Prenez une situation que vous vivez
2. Allez dans votre banque d’image ou dans un magazine prendre un animal
3. Rentrez dans sa peau et explorer ce que l’animal pourrait vous apporter dans votre situation. Si cela bloque, commencez par décrire ce que fait d’habitude l’animal dans son environnement et cherchez à faire des parallèles avec votre situation.

Cela vous a plu ? Partagez moi votre ressenti, merci 😉

Le Haïku

Ce petit exercice pour vous aider à faire vos propre Haïku.
Pour moi, ces petites phrases de poésie, c’est comme de la magie, du plaisir concentré. Les étapes sont simples et délicates à la fois.

1. Prenez le temps d’observer, de vraiment être présent à vous, au monde autour de vous. Vous pourriez être en pleine nature ou en plein Bruxelles, ce n’est pas important… L’important c’est votre présence à vous et à l’extérieur.
2. Ressentez ce qui se passe à l’extérieur de vous, est ce que cela sent la Nature au printemps, la gaufre d’un marchand pas loin, les rires des enfants, le cri des oiseaux, la mer… ressentez ce que tout cela fait en vous…
3. Décrivez simplement par une courte phrase (5 syllabes), puis une longue phrase (7 syllabes), puis une courte phrase (5 syllabes) ce sentiment délicat, cet état d’être subtil et joyeux que vous ressentez. Vous n’êtes pas obligé de respecter le nombre de syllabes. L’important c’est d’avoir une phrase courte, longue puis courte et de se faire du bien !
4. Relisez vous tout de suite ou dans 1 semaine, vous aurez toujours cette sensation délicate d’avoir vécu un moment de magie

J’espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à faire des Haïkus 😉 Comme je le disais plus haut, vous pouvez trouver sur internet des règles spécifiques, mais dans le Journal Créatif, le but est de se faire du bien… et puis si mettre des règles vous apporte une contrainte en plus que vous souhaitez explorer, pas de souci, c’est ok aussi.

Belle découverte
Stéphanie