Le collage spontané

Pour faire cette technique, il faut au moins des ciseaux, une colle et des magazines ou une banque d’image (images que vous avez prédécoupé dans vos magazines ou publicité avant de les jeter).

Le collage spontané peut prendre la forme de :
Le hasard : où on prend au hasard 1 ou plusieurs images qu’on colle et puis qu’on agrémente suivant notre intuition
Le minicollage : où on miniaturise des images clés pour les mettre sur un petit carton et en faire par exemple un marque page pour livre ou agenda… (voir mes marque pages lors des jours 1 et jour 5 de mon défi Mission de vie)
Le collage attentionné : où on colle des images symboles et qui collées l’une près de l’autre donne une nouvelle perspective symbolique (voir Jour 19).


Le collage par couche : où on travaille en collant d’abord une image puis une autre et ainsi de suite. Cela permet de donner un résultat tout à fait surprenant, d’une image de base, on crée une toute autre perspective (voir jour 54 de mon défi Mission de vie). On travaille ainsi tel un alchimiste, on transforme une image, une lettre,… en une création apaisante et riche de nouveaux sens positifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.