Le Haïku

Ce petit exercice pour vous aider à faire vos propre Haïku.
Pour moi, ces petites phrases de poésie, c’est comme de la magie, du plaisir concentré. Les étapes sont simples et délicates à la fois.

1. Prenez le temps d’observer, de vraiment être présent à vous, au monde autour de vous. Vous pourriez être en pleine nature ou en plein Bruxelles, ce n’est pas important… L’important c’est votre présence à vous et à l’extérieur.
2. Ressentez ce qui se passe à l’extérieur de vous, est ce que cela sent la Nature au printemps, la gaufre d’un marchand pas loin, les rires des enfants, le cri des oiseaux, la mer… ressentez ce que tout cela fait en vous…
3. Décrivez simplement par une courte phrase (5 syllabes), puis une longue phrase (7 syllabes), puis une courte phrase (5 syllabes) ce sentiment délicat, cet état d’être subtil et joyeux que vous ressentez. Vous n’êtes pas obligé de respecter le nombre de syllabes. L’important c’est d’avoir une phrase courte, longue puis courte et de se faire du bien !
4. Relisez vous tout de suite ou dans 1 semaine, vous aurez toujours cette sensation délicate d’avoir vécu un moment de magie

J’espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à faire des Haïkus 😉 Comme je le disais plus haut, vous pouvez trouver sur internet des règles spécifiques, mais dans le Journal Créatif, le but est de se faire du bien… et puis si mettre des règles vous apporte une contrainte en plus que vous souhaitez explorer, pas de souci, c’est ok aussi.

Belle découverte
Stéphanie

La poésie

La poésie est un outil très reposant qui va aller chercher cette musique qu’on a dans le coeur, dans la tête…

Dans le Journal créatif, il n’est pas obligatoire d’aller chercher les règles classiques de la poésie, il est surtout important d’aller chercher les mots qui vous font du bien.

Plusieurs types de poésies :
Le Haïku : Ce sont 3 lignes courtes, la première et la troisième sont plus courte que la deuxième. C’est une poésie qui sert à figer le temps, à revenir à l’instant présent.
– Le tanka : C’est une composition poétique de 31 sons, un paragraphe de 3 lignes de 5/7/5 syllabes et de 2 lignes de 7/7 syllabes (voir Jour 45)
L’acrostiche : C’est écrire un poème sur base d’un mot qui sera écrit à la verticale sur votre feuille. (Regardez comment je l’ai mis en oeuvre au Jour 7 du défi de Lilou)
Le poème caché : C’est un poème qui vous écrivez à partir des mots de vos Journaux par exemple.
Le poème en écho : c’est un poème que vous écrivez en écho à un autre poème
Le pantoum : c’est un poème original où la répétition de 2 ème et 4 ème ligne se répète à chaque nouveau paragraphe.